Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.

Pourquoi rejoindre un réseau d'entreprises ?

Réseau - Desktop Réseau - Mobile
Partager

Améliorer sa posture de chef d’entreprise, échanger entre pairs, booster son business, rompre l’isolement, bénéficier d'expertises extérieures… les raisons d’adhérer à un réseau d’entreprises sont multiples. Accélérateurs de développement, ils jouent en effet un rôle déterminant dans le succès des entreprises. Focus sur les réseaux Boost PME avec Valérie Marillat, coordinatrice des réseaux d’entreprises à la CCI Paris Ile-de-France.

Chaque réseau Boost PME rassemble entre 15 et 18 dirigeants d’entreprise et bénéficie du parrainage et de l’expérience de cadres de grandes entreprises. L’objectif du réseau est de progresser ensemble grâce à des séances de travail mensuelles, des études de cas, des visites d’entreprises, du networking et des moments de convivialité et d’échanges.

Quels sont les avantages des réseaux d'entreprises Boost PME ?

« Intégrer un réseau Boost PME permet aux dirigeants d’accélérer le développement de leur business. Les chefs d’entreprise adhérents devenant tous des ambassadeurs les uns pour les autres. Ces rendez-vous en réseaux leur permettent aussi de s’auto-challenger et de s’entraider. » explique Valérie Marillat.

Avec les workshops thématiques, les dirigeants peuvent « renforcer leurs compétences et leurs performances grâce à l’expertise de consultants extérieurs et à l’expériences des coachs issus de grandes entreprises. » Sachant que participer à ces ateliers permet aussi au chef d’entreprise de prendre du recul et de rompre son isolement. « Ces réseaux participent au networking indispensable à tout chef d’entreprise et à la création de liens basés sur la confiance et la bienveillance mutuelles. » Au plus proche de son écosystème local, l’entrepreneur peut ainsi mieux le comprendre et mieux s’y intégrer.

Chaque programme Boost PME compte 15 à 18 chefs d’entreprise. Et une fois par an, tous les membres de ces réseaux qui maillent le territoire francilien, se réunissent autour d’une thématique commune. « Cela permet aux dirigeants de se rencontrer, d’échanger, de créer des synergies et d’élargir leur communauté, que ce soit avec des chefs d’entreprise issus d’autres secteurs d’activité ou zones géographiques, ou avec des partenaires potentiels pour développer leur activité. »

En outre, en intégrant l’un de ces réseaux d’entreprises, le dirigeant a accès à l’ensemble des offres de la CCI Paris Ile-de-France et noue une relation privilégiée avec un animateur réseau qui devient son point d’entrée et référent à la CCI.

Comment choisir son réseau d’entreprises ?

« Pour faire le bon choix entre les différents réseaux d’entreprises, le dirigeant doit faire le point sur ses besoins et s’interroger. Cherche-t-il à développer son business, à affiner sa stratégie commerciale ? A-t-il plutôt besoin de clés sur sa posture de dirigeant ? Souhaite-t-il s’engager dans une démarche RSE ? Ou manque-t-il de compétences pour se développer à l’international ? »

En fonction de ses attentes, il s’orientera vers le réseau de la CCI le plus approprié :

  • Développement commercial
  • Développement personnel
  • Innovation
  • RSE
  • International
  • Transition digitale

Au sein de leur réseau, les chefs d’entreprise partagent, s’enrichissent et capitalisent sur les expériences vécues par chacun, sachant qu’ils ont « les mêmes besoins et partagent les mêmes problématiques. Ils s’autonourrissent de leurs expériences mutuelles. » insiste Valérie Marillat.

Comment fonctionnent les réseaux d’entreprises Boost PME ?

Sur 12 à 18 mois, les chefs d’entreprise participent une fois par mois à des ateliers collectifs animés par des consultants experts sur des thématiques précises. « Ces workshops, qui ont lieu soit au sein même des entreprises participantes, soit dans tout autre "lieu inspirant" », se tiennent en soirée afin de ne pas entrer en conflit avec leurs agendas. »

Les thématiques abordées sont très diverses et décidées par l’ensemble du groupe. Les intervenants travaillent ensuite sur des cas concrets que les chefs d’entreprise vivent au quotidien. « C’est du sur-mesure collectif dans un format très interactif. » Au-delà des problématiques très classiques, comme les RH, les finances, la stratégie commerciale… il peut aussi y avoir, par exemple, des ateliers sur la préparation physique des dirigeants : « Dans une posture de coaching, un ancien sportif les sensibilisera à la gestion de leur forme physique et de leur stress en leur donnant des conseils très pratiques. »

Sont également proposés des ateliers de co-construction pour déterminer des axes de progression. « Animés par un coach issu d’une grande entreprise, ces séances consistent à interroger les dirigeants de manière collective à 360° sur leur entreprise et leur posture afin de partager leur expérience, réfléchir sur un sujet et détecter leurs besoins. »

Ces échanges sont toujours suivis d’un moment de convivialité avec un dîner à l’issue de l’atelier. « La convivialité est capitale. Les chefs d’entreprise viennent pour se retrouver dans un état d’esprit bienveillant. » Preuve de leur succès et de leur efficacité, « à l’issue d’un de ces programmes, beaucoup de dirigeants décident d’intégrer un nouveau réseau Boost PME sur une thématique complémentaire ! » Attention cependant : avant d’intégrer un réseau, « le chef d’entreprise doit s’assurer d’être disponible et prêt à partager avec les autres. » conclut Valérie Marillat.

En savoir plus sur les réseaux Boost PME

Partager